AUTOPSIE DE CARACTÈRES SPÉCIAUX : l’@ et le #

Comme si notre alphabet et nos nombres ne suffisaient plus, de nouveaux symboles viennent compléter notre champ lexical. Aujourd’hui, leur usage est synonyme de digital, notamment pour l’omniprésente arobase ou encore le dièse, le célèbre hashtag.

Arobase

Elle n’est pas née avec le langage informatique, même si, avant que l’inventeur du courrier électronique ne lui confère toute sa notoriété, le symbole était inconnu du plus grand nombre. Son origine historique est assez incertaine : tous ne sont pas d’accord…
– L’arobase apparaîtrait dans les manuscrits en latin dès le VIe siècle, ou plus vraisemblablement vers le XIIe, utilisée comme abréviation de la préposition latine ad (chez, vers…), écrite avec ligature des lettres a et d, la même qui est faite sur le o e dans l’eau (œ).
– Au XVIIe siècle, l’arobase était utilisée par les commerçants espagnols et portugais comme symbole d’une unité de mesure de poids et volume, jusqu’à disparaître à l’arrivée du système métrique.
– Au XVIIIe siècle, @ est un symbole commercial dont on retrouve la trace aux États-Unis pour indiquer les prix à l’unité. Cet usage aurait persisté jusqu’au XXe siècle, ce qui expliquerait la présence de ce symbole sur les tout premiers claviers.

Aujourd’hui encore, l’histoire de ce symbole fait toujours débat.

Hashtag

Il a fait son apparition en 1960, comme marqueur de données sur les cartes perforées, puis avec l’arrivée du téléphone.
En 1978, le symbole est utilisé pour la première fois pour la programmation en langage informatique.
Au XXIe siècle, le dièse est baptisé hashtag, quand il sert à regrouper des messages traitant d’un même sujet sur Internet. En 2009, le réseau social officialise son usage en faisant de chaque mot, ou groupe de mots qui lui est lié, un hyperlien, et ainsi de permettre l’établissement de liens cognitifs entre les contenus : on parle alors de mot-clé aidant à la recherche.
Il sera adopté ensuite par l’ensemble des réseaux sociaux : Instagram en 2011, Facebook en 2013.
Les hashtags les plus populaires :
#JeSuisCharlie, créé suite aux attentats contre le journal Charlie Hebdo.
#BringBackOurGirls, créé par Michelle Obama à l’occasion de l’enlèvement de 276 lycéennes au Nigeria.
#IceBucketChallenge, un défi lancé sur le ton de l’humour, mais qui a servi à récolter 115 millions de dollars pour lutter contre la maladie de Charcot.

 

La gestion de vos réseaux sociaux vous prend trop de temps ?


    >> Allons... Ne soyez pas timide...


    >> Pour le bébé, c'est impossible... Avez-vous un autre projet ?


    >>





    Envoyer Vous avez oublié de renseigner vos email et téléphone.